SOFOOT le Vendredi 4 Janvier 2019

Les 32es de Coupe de France sont souvent le cadre propice aux exploits. Aboubacar Ouattara (Saint-Pryvé Saint-Hilaire, N2) :

Si les joueurs Pryvatains peuvent frimer après avoir tapé Troyes, lui seul peut se targuer d’avoir affronté deux futurs champions du monde. C’était en décembre 2013 avec le SPSHFC, alors en N3, et sorti au 7e tour par le Caen de N’Golo Kanté et Thomas Lemar en prolongation. « Bouba » n’avait pas trouvé la faille. Mais depuis, l’international burkinabé (32 ans, une sélection) emmerde pas mal de défenses un cran plus haut, en N2.

A samedi BOUBA…. pour ton 201ème match avec les couleurs du SPSHFC. Malheureusement je viens d’apprendre que notre ami Bouba ne participera pas à la rencontre. Soigne toi bien Bouba.

A la découverte de…………

Et si nous partions à la découverte de nos nouveaux éducateurs ?
Joan SIBER, éducateur et joueur du groupe N2, il raconte son parcours et son projet ici au club.
 
 
 
 
 
 
 
 
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
SJ. « Moi c’est Joan Siber, j’ai 22 ans, j’ai commencé le football à l’âge de 5 ans j’ai pas mal changé de club en U19 j’ai fait 2 années consécutives au club du SC Malesherbes. Ensuite j’enchaine 3 saisons au club du RC Grasse dans le groupe réserve et me voilà qui entame ma deuxième saison au Saint Pryvé Saint Hilaire. »
 
Quel est ton projet club ?
JS. « J’ai un double projet, je suis éducateur et joueur au sein du club, j’ai intégré cette année le groupe de la National 2 en ayant pour objectif de passer des paliers et donner le maximum pour le club. En tant qu’éducateur, c’est de transmettre les valeurs du club aux jeunes en les faisant progresser. »
 
Qu’est-ce qui te plaît dans le métier d’éducateur ?
JS. « Ce qui me plait dans le travail d’éducateur c’est principalement de voir les petits être heureux, la proximité et la relation qu’il y a entre les joueurs et l’éducateur, cette volonté de leur faire apprendre tout le temps des nouvelles choses. »

Quel dommage…

Les locaux débutaient fort cette rencontre en ouvrant le score rapidement (13′). Les Pryvatains se réveillaient seulement sur la fin de la première période ce qui permettait d’équilibrer les débats. Ibrahima DIANE égalisait d’un superbe enchaînement à l’heure de jeu (62’) ! Mais l’USO poussait suite à cette égalisation et touchait même le montant. Sur la fin de match, le match se rééquilibre mais une erreur d’attention de la défense bleue provoquait un penalty pour l’USO que AHILE concrétisait (80′).
Une défaite frustrante 2 buts à 1, il faudra faire mieux sur l’entame de match et être encore plus déterminés pour combler quelques manques.

Fini la Coupe du Centre

 C’est fini !
Large défaite de notre réserve face à une équipe très solide de Montargis. Les visiteurs étaient trop forts ce soir.

Fin de l’aventure en Coupe du Centre.

N’oubliez pas nos U19N qui vont affronter l’USO cet après-midi.

Coupe du Centre Val de Loire

Après avoir fait un match plein en championnat contre Nogent Le Roi ce week-end, notre équipe séniors 2 qui évolue en R2 sera confrontée à l’équipe de l’USM MONTARGIS (N3) Comptant pour les 1/16 de Finale de la Coupe du Centre Val de Loire. Venez nombreux encourager votre équipe. Pass Sanitaire Obligatoire.

Nos U19N se déplaceront dimanche 14 chez nos voisins de l’USO.

A la découverte de……

Et si nous partions à la découverte de nos nouveaux éducateurs ?
Arthur LUNEAU, éducateur des catégories U8-U9, il raconte son parcours et sa vocation d’accompagner les jeunes dans leur développement personnel.
 
 
 
 
 
 
 
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
AL. « Je m’appelle Arthur LUNEAU, j’ai 23 ans. J’ai débuté le football à l’âge de 5 ans dans l’Indre, à l’US Argenton (36), puis j’ai évolué pendant 12 ans au club FC Déols où j’ai fait toutes mes classes régionales de U13 -U19DH jusqu’en sénior R3. Étudiant en STAPS depuis 2017, j’ai obtenu ma Licence APA-S (Activité Physique Adaptée – Santé) en 2020. Actuellement en double Licence, je me suis spécialisé dans la filière Entrainement Sportif afin de compléter mes connaissances et compétences dans l’encadrement. Et je suis également titulaire du BMF ! »
 
Quel est ton projet au club ?
AL. « Mon projet au club est double. D’une part je suis impliqué en tant que joueur de la Régionale 2, j’ai intégré ce groupe afin de progresser sur le plan personnel. De plus, je suis employé au club en tant que service civique, où j’interviens sur les catégories U8-U9 du SPSH. « 
 
Qu’est-ce qui te plaît dans le métier d’éducateur ?
AL. « Ce qui me plait ? C’est avant tout une passion, une vocation ! Être éducateur ce n’est pas que transmettre des connaissances footballistiques. C’est aussi un accompagnement dans le développement personnel (sur le plan social, psychologique et moteur) qui vont permettre aux joueur(ses) quel que soit l’âge de s’épanouir sur le terrain et en dehors. »

A la découverte de…..

Et si nous partions à la découverte de nos nouveaux éducateurs ?
Antoine RIVET, éducateur des catégories U11-2, il raconte son parcours et son projet au club
 
 
 
 
 
 
 
 
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
AR. « Je m’appelle Antoine Rivet, j’ai 20 ans. En ce qui concerne mon parcours footballistique, j’ai fait toutes mes années au FC Gâtine Choisilles, dans l’Indre et Loire, d’où je suis originaire. Je suis actuellement en troisième année de licence Entraînement Sportif, ce pour quoi je suis arrivé dans le Loiret et ici à St Pryvé. »
 
Quel est ton projet au club ?
AR. « Mon projet au club fait parti de mon projet personnel et professionnel, qui m’amènerai vers la pratique de la préparation physique. Ma place au club me permet de m’aguerrir en tant qu’éducateur tout en passant mes premiers diplômes fédéraux. Cette étape, en préambule de la préparation physique, est très importante pour moi afin d’apprendre à faire vivre un groupe, tant dans la gestion pédagogique que dans l’apprentissage technique et tactique de celui-ci. »
 
Qu’est-ce qui te plaît dans le métier d’éducateur ?
AR. « Je prends du plaisir à chaque fois que je rentre sur un terrain en tant qu’éducateur pour plusieurs raisons. D’abord, donner de ma jeune expérience aux plus jeunes afin de les faire progresser au maximum et le plus possible en lien avec les projets du club. Ensuite, voir la progression des joueurs me ravie plus que tout puisqu’elle prouve que le travaille réalisé à l’entraînement est en train de payer. Et enfin, la compétition, qu’on la vive en tant que joueur, éducateur ou même supporter, c’est pour la compétition que l’on vit vraiment. Elle révèle tout ce qui va, le choix des joueurs, des entraînements et des tactiques mais surtout ce qui ne va pas.

Lire la suite « A la découverte de….. »

11ème Journée Championnat N2

Ce week-end c’est la reprise du championnat de #N2 !
👉Nos bleus se déplacent en Normandie affronter l’US Granville pour le compte de la 11e journée. Après un nul face à Vannes (1-1), le SPSH doit prendre des points face au 13e de la poule.
Coup d’envoi 18h diffusé sur FuchsSports !

 Allez les Bleus

Coupe du Centre Val de Loire

Les tirages 1/16 et 1/8 de finale de la Coupe Centre-Val de Loire, ont eu lieu ce mardi 2 novembre 2021 au siège de la Ligue. Le club de SPSHFC (R2)recevra celui de L’USM MONTARGIS (N3) le 13 ou 14 Novembre 2021 (date à définir)

Esprit Foot

 

Tout d’abord, Charles va bien après son accident à l’épaule survenu lors de la rencontre au grand clos, il a repris l’entraînement la semaine passée.
Petit retour en arrière. Retrouver l’interview de Charles du mercredi 27.10 dans l’émission « Esprit Foot ».
Un grand merci à Charles CHATELIN, le charismatique gardien de but du SPSHFC pour sa venue ce soir dans l’émission .
Le podcast se trouve ici.
A retenir  » A 18 ans, changement de vie. D’un petit garçon à l’IFR de Châteauroux, ou du centre de formation du Mans, je deviens joueur au PSG, permis en poche avec un appartement à PARIS, club dont je suis supporter ».
« PAULETA frappait des ballons »
« Je n’étais pas prêt à cette vie… Je jouais pour m’amuser avec mes copains »
Quel humilité ! Un vrai mec ce Charles CHATELIN ! Une véritable mine d’expérience pour tous les jeunes qui souhaitent devenir professionnel.
A bientôt à Charles dans ses cages.