Présentation du Groupe B National 2 par foot-national.com

Ce samedi va débuter le championnat de National 2 version 2018/2019. Ce mercredi, Foot-National.com vous propose un point complet sur les forces en présence de cette poule.

Le relégué

Drôle de fin de saison dernière pour Les Herbiers. Finalistes de la Coupe de France face au Paris Saint-Germain, les Vendéens ont vécu une épopée formidable… avant de boucler leur saison de National par une relégation plutôt inattendue. Cet été, l’effectif herbretais a énormément changé, avec beaucoup de départs mais du renfort intéressant sur le papier, aussi. Reste à savoir si le club du 85 saura vite trouver les automatismes pour retrouver l’échelon supérieur au plus vite.

Les promus

Pas moins de quatre promus sont présents dans cette poule B de National 2. Dont trois réserves professionnelles. Nîmes, qui est parvenu à monter en même temps que les pros en Ligue 1, Saint-Etienne et Bordeaux, de retour après un bref passage à l’étage inférieur. Avec une ambition commune, éviter de faire l’ascenseur. Mission identique pour l’autre promu, le Blois Foot 41, qui a clairement misé sur la continuité en ajustant son effectif avec quelques rares recrues. La bonne solution ?

Les favoris

Respectivement troisième et quatrième du dernier groupe B de N2, Andrézieux et Le Puy voudront faire encore mieux cette saison, à savoir arracher la première place qui mène au National. Si l’ASF a changé d’entraîneur, les Ponots ont globalement peu chamboulé leur effectif et arrivent lancés. En parallèle, Bergerac et Colomiers, quatrième et troisième du dernier groupe A pour leur part, feront eux aussi partie des grands favoris dans la course à la montée. Mais si les Columérins ont peu bougé, le BPFC a perdu bon nombre de joueurs ainsi que son coach, parti à Toulon. Il faudra donc trouver la bonne formule au plus vite pour viser haut.

Les outsiders

Plutôt taillées pour le maintien, pas moins de sept formations tenteront de venir troubler l’ordre établi. A commencer par Romorantin, cinquième du dernier groupe D, toujours en quête de progression. Mont-de-Marsan, Sète, Saint-Pryvé Saint-Hilaire, Stade Bordelais, Trélissac et Yzeure partent d’un peu plus loin et tâcheront d’abord d’assurer leur survie à cet échelon avant, éventuellement, d’avoir d’autre ambitions.

Les réserves

Trois réserves, toutes promues cette saison on l’a dit, peuplent ce groupe B de National 2 : Bordeaux, Nîmes et Saint-Etienne. Avec des fortunes diverses ou un maintien rondement mené pour chacune d’entre elles ?