« Les Rennais nous ont tués » (Article France Football)

Les Rennais nous ont tués 

Baptiste Ridira (Saint-Pryvé

L’entraîneur de Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (N2) Baptiste Ridira, éliminé par Rennes (L1) après un beau parcours en Coupe de France, a regretté le manque d’efficacité de son équipe.

« Votre équipe, excepté sur la fin de la rencontre, n’a-t-elle pas manqué un peu de folie pour bousculer cette équipe rennaise ?
Non, je ne pense pas qu’on ait manqué de folie mais plutôt d’intensité dans certains duels. Nous avons été assez rigoureux et pragmatiques autour de notre plan de jeu et nous avons rendu une copie plutôt satisfaisante mais qui ne nous a pas permis de rivaliser au score face à une équipe plus efficace. Ils nous ont tués au pire moment, à la fin de la première mi-temps et au début de la seconde. Si nous avions pu entrer aux vestiaires avec un score vierge… Mais avec des si, on peut faire beaucoup de choses.

Votre homologue rennais, Julien Stephan, a loué la qualité de votre performance et votre travail. Avez-vous eu le temps d’échanger avec lui ?
Oui, avant le match et un peu à la fin. C’est la troisième fois qu’on se rencontre mais cette fois, j’ai perdu. On savait tous les deux à quoi s’attendre sur ce match, avec deux équipes tournées vers l’offensive, qui ont offert de très belles séquences. On a fait un grand match, de très haut niveau. On a écrit une belle page de l’histoire du club, on va chercher à continuer et à obtenir notre maintien en N2 pour en écrire une nouvelle.

Le stade de la Source n’a pas le fait le plein (3 800 spectateurs), est-ce un regret d’avoir joué un mercredi soir ?
Vous savez, le samedi, on a plutôt l’habitude de jouer devant à peine une centaine de personnes, ce soir, on avait 3 800 supporters, je vous laisse faire l’opération. On a bien profité de ce moment, avant et après, il y a eu beaucoup de bruit grâce à nos licenciés. Je lance d’ailleurs un appel : si les gens veulent voir du football comme ce soir, venez nous voir au stade du Grand Clos. »

Julien Stéphan (entraîneur de Rennes) : « Nous avons joué un match sérieux, nous l’avions bien préparé avec beaucoup de respect pour Saint-Pryvé, qui a prouvé ce soir qu’elle était une belle équipe. Le deuxième but nous a permis de gérer, de contrôler cette équipe qui se projette bien, dans les petits espaces. Je dis donc bravo à mes joueurs pour leur sérieux et leur investissement. On ne m’a pas donné d’objectifs dans cette compétition mais on a envie d’aller le plus loin possible, de jouer la Coupe avec sérieux et respect. Nous sommes en huitièmes de finale, la route est encore longue mais pourquoi ne pas faire un long parcours ? »

Jérémy Gélin (Rennes) : « On a fait un match sérieux, on voulait respecter l’adversaire. L’objectif est réussi, la prochaine étape ce sont les huitièmes. On a été bien appliqué, on a respecté les plans de jeu. On a fait les efforts ensemble. Certaines individualités ont fait la différence. C’était difficile au début du match avec un peu de neige. On a su faire preuve de pragmatisme. C’était difficile de faire des passes avec le terrain gras, la neige, le vent. Mais ça n’explique pas tout. On a fait ce qu’il fallait et on a les trois points (sic). »