Il n’est plus seul !

Mon ami Didier’ tu avais bien fait de venir quelques jours avant… je t’avais bien dit que la tribune serait pleine à craquer et que tu ne serais plus seul, mais je vois que tu as changé de place.